Pour l’amour des artisans

Paris, Le 5 septembre 2018.
Naissance. Essence. Les Sens.

C’était une froide journée de janvier, à Paris. Nos doigts glacés, nos visages emmitouflés + une idée commune. Cette idée de donner une voix aux artisans du monde du mariage. Cet univers qui nous passionne, nous anime + nous fait vivre. Pour ces personnes travaillant chaque jour, créant de leurs mains un objet, une robe, un moment unique. Pour vous, futurs mariés. C’est ce jour-là que What the wedding est né. Ensuite, l’idée de notre premier éditorial est venue. L’édito qui marquerait le lancement de What the wedding et lui donnerait une voix/e. La nôtre. Alison + Sarah.

Nous avons choisi de travailler avec des personnes que nous aimons profondément, dont le travail reflète les valeurs de What the wedding : un savoir-faire d’exception, une vision particulière + une touche de folie. Alors, qui mieux que Adélie Métayer pouvait incarner cette définition ? Des robes «Couture», brodées dans les mêmes ateliers que les grandes Maisons de luxe françaises, colorées et qui reflètent sa personnalité.  

Nous voulions créer un lien entre un endroit et ces créations au savoir-faire unique. Un lieu qui reflèterait ce cheminement créatif jusqu’au produit final. Le lieu. Un lieu. Ce lieu. Brut. En désordre. Empli de créativité. En bref, un joyeux bazar. C’est chez Pampa Paris que nous avons atterri. Dans leur atelier aux milliers de fleurs dispersées ça et là. Une parenthèse enchantée pour donner vie à ce projet. Les fleurs brodées se mélangent aux oeillets. Celles fabriquées par Mignonne se fondent dans la chevelure de Kika et semblent faire partie du décor depuis toujours.  

Voici notre vision, celle d’un univers rempli de petites voix qui ne cherchent qu’à s’exprimer. Des petites mains au savoir-faire exceptionnel que vous découvrirez chaque semaine par ici.

Alison + Sarah
cet édito a été réalisé en collaboration avec des artisans d'amour
Merci !
Bienvenue sur what the wedding
Alison + Sarah
co-fondatrices
Retrouvez Les artisans
Crédit photo: Alison Photographer

3 Comments

Post a Comment

fr_FRFrench
fr_FRFrench